25 juin 2007

Arrivées !

Yovo, c’est nous. Les blanches, quoi. Difficile de passer inaperçues ici.

Atterrissage sans encombres. Après une nuit à l’hôtel, nous plongeons dans l’agitation du grand marché de Lomé. Difficile de faire un mètre sans devoir rentrer dans une boutique. « Viens voir » « Tu peux toucher » »Le plaisir des yeux c’est gratuit » Il faut bien un quart d’heure pour visiter les 2mcubes de la boutique d’Ignace. « Ca, c’est le cadre pirogue » « Et là, l’union fait la force » Taillée dans un seul morceau. Plusieurs personnages s’entrelacent dans un bois d’ébène. Masques, colliers, pianos africains, statuettes vaudou…

Certains étalages sont vivants. Par exemple, les arbres à chaussures vous fourniront des baskets à volonté. Tout grouille d’agitation. Sur les routes, les motos slaloment entre les quelques voitures et les gens qui traversent n’importe où. On klaxonne en permanence. Des femmes portent des charges impressionnantes sur leurs têtes : sachets d’eau, fruits, fleurs, bois…

Une lourde odeur d’essence accompagne les fumées bleues des véhicules. Les quelques routes goudronnées sont relayeés par une multitude de ruelles en terre rouge sablonneuse jalonnées de creux, de cailloux et de flaques. Les motos, les enfants, les poules et les chèvres s'y cotoient.

Nous allons changer l'argent à la banque. Comment dire, euh...Nous patientons bien une heure dans un bureau climatisé le temps que notre guide aille faire la change. On est un peu gênées ; nous passons pour des riches pleines de billets, ce qui n'est pas faux ici.

Posté par syracuse à 19:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Arrivées !

Nouveau commentaire